Asian markets rattled by tensions over Pelosi’s Taiwan visit

Les indices en Chine, à Hong Kong, à Taïwan, au Japon, en Corée du Sud et en Australie plongent avant le voyage prévu.

Les marchés boursiers asiatiques ont été secoués par la montée des tensions entre les États-Unis et la Chine à propos de la visite prévue de la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, à Taiwan.

Les marchés de la région se sont effondrés mardi alors que Pelosi s’attendait à ce que Pelosi se rende sur l’île démocratiquement gouvernée plus tard dans la journée malgré les avertissements de Pékin concernant les “graves conséquences” si le haut responsable politique démocrate faisait le voyage.

En Chine continentale, le CSI300 a chuté de 1,4% à 02h03 GMT, tandis que l’indice composite de Shanghai a chuté de 1,7%. L’indice Hang Seng de Hong Kong a chuté de 2,5 %.

Le TAIEX de Taiwan a chuté de 2,1% au cours de la journée, tandis que les principaux indices au Japon, en Corée du Sud et en Australie ont chuté de 0,5 à 1,6% pendant les échanges du matin.

Pelosi doit passer mardi soir à Taïwan dans le cadre de sa tournée en cinq étapes en Asie qui comprend Singapour, la Malaisie, la Corée du Sud et le Japon, selon plusieurs informations citant des sources anonymes.

Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a averti lundi que la Chine prendrait « des mesures fortes et résolues pour sauvegarder sa souveraineté et son intégrité territoriale » et que son armée ne « resterait jamais les bras croisés ».

Le Parti communiste chinois considère Taiwan autonome comme son territoire et a promis de parvenir à la «réunification» avec le continent par la force si nécessaire, bien que le parti n’ait jamais eu le contrôle de l’île.

Le porte-parole de la Sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a déclaré aux médias que la Chine pourrait répondre à la visite en tirant des missiles à proximité, en menant des exercices aériens ou navals ou en tentant de faire valoir des revendications « fallacieuses » en mer de Chine méridionale.

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.