At least nine killed in South Africa shootings: Police

La police dit qu’elle est à la recherche de suspects à la suite de la fusillade dans les provinces de Gauteng et du Cap occidental.

La police sud-africaine est à la recherche de suspects après que neuf personnes ont été tuées dans des fusillades distinctes dans deux provinces du pays samedi soir, ont annoncé les forces de l’ordre.

La dernière série de fusillades fait suite à une augmentation des morts violentes dans un pays avec l’un des taux de meurtres les plus élevés au monde.

Quatre personnes ont été abattues et deux autres ont été blessées dans le quartier informel de Thembelihle, une banlieue sud de Johannesburg.

L’enquête préliminaire suggère qu’un groupe d’hommes jouait aux dés au coin d’une rue, vers 19h30 (17h30 GMT) samedi, lorsqu’ils ont été attaqués par des inconnus qui leur ont tiré dessus, ont indiqué les autorités dans un communiqué.

“Quatre personnes ont été déclarées mortes sur les lieux samedi tandis que deux personnes ont été emmenées au centre de soins médicaux le plus proche après avoir été blessées par balle”, a indiqué la police dimanche.

Le commissaire régional de la police, Elias Mawela, a qualifié la scène de crime d'”horrible”.

« Ils étaient assis. Ils ont été attaqués sans raison apparente », a-t-il dit.

Lors d’un autre incident également à Thembelihle, un homme de 36 ans qui semblait avoir été dépouillé de ses biens, y compris un téléphone portable et un vélo, a été retrouvé abattu, ont-ils ajouté.

La police a déclaré que le motif de la fusillade ne peut être confirmé à ce stade.

Pendant ce temps, dans la province du Cap-Occidental, la police a ouvert une enquête sur les circonstances d’un triple meurtre survenu samedi soir dans le canton de Khayelitsha. Un quatrième meurtre était un incident sans rapport, a déclaré le colonel André Traut.

Vendredi, huit suspects liés aux incidents “aléatoires” de tir et de vol de six personnes jeudi soir dans le canton d’Alexandra à Johannesburg ont été arrêtés, ont indiqué des responsables.

Il n’était pas encore clair si les suspects de la fusillade d’Alexandra faisaient partie du même groupe qui a perpétré tous les meurtres.

Environ 20 000 personnes sont assassinées chaque année en Afrique du Sud sur une population d’environ 60 millions.

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.