China’s economy grows at slowest pace since start of pandemic

L’expansion de 0,4 % au deuxième trimestre est la performance la plus faible depuis la première épidémie de coronavirus à Wuhan.

L’économie chinoise a progressé au rythme le plus lent depuis le début de la pandémie de COVID-19 au deuxième trimestre, soulignant le bilan économique pénible de la stratégie stricte de « zéro COVID dynamique » de Pékin.

La deuxième économie mondiale n’a progressé que de 0,4% en glissement annuel entre avril et juin, les fermetures à travers le pays ayant étouffé la production industrielle et les dépenses de consommation.

Le résultat était bien en deçà des attentes du marché et la pire performance depuis le premier trimestre 2020, lorsque l’économie a reculé de 6,9 ​​% après que les autorités ont imposé les premiers confinements liés au COVID dans la ville de Wuhan.

“Les données étaient plus faibles que prévu, la plupart des analystes s’attendant à environ 1%”, a déclaré Carlos Casanova, économiste principal pour l’Asie à l’UBP à Hong Kong, à Al Jazeera.

“Nous étions en dessous du consensus, car nous nous attendions à ce que le déclin du secteur immobilier chinois pèse sur la demande globale, réduisant la probabilité d’un rebond plus marqué de la consommation en juin.”

Casanova a déclaré qu’il s’attendait à ce que la croissance en 2022 reste inférieure à 4%.

Les grandes villes, dont la capitale commerciale Shanghai, ont été mises en quarantaine en mars et avril, dans le cadre d’une politique «zéro COVID» qui vise à éliminer le virus à presque tout prix.

Alors que les autorités ont depuis levé bon nombre des restrictions les plus sévères, de nouvelles restrictions affectant des millions de personnes ont été introduites ces dernières semaines à Xian, Lanzhou, Haikou, Macao et la province d’Anhui.

Malgré le bilan économique et social qui s’alourdit, le président chinois Xi Jingping a promis de maintenir l’approche de tolérance zéro du payssoulignant la nécessité de « mettre l’humain et la vie au premier plan ».

La Chine s’est fixé un objectif de croissance économique d’environ 5,5% pour 2022, que les économistes estiment généralement qu’il est peu probable qu’il atteigne.

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.