Europe counts cost of heatwave, Spain PM says more than 500 died

Le Premier ministre espagnol a déclaré que plus de 500 personnes sont mortes au cours d’une vague de chaleur de 10 jours alors que l’Europe compte le coût d’une période record de températures extrêmes.

Les manifestants du changement climatique ont déclaré que le temps torride devrait être un signal d’alarme pour le continent.

“Cela n’a rien à voir avec des idéologies, mais avec une réalité, avec une urgence climatique que vit la planète”, a déclaré le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

S’exprimant sur fond d’arbres calcinés et de sol brûlé dans la région du nord-est de Saragosse durement touchée, il a exhorté les gens à faire preuve d’une “extrême prudence”.

Sanchez a cité des chiffres publiés par l’Institut de santé Carlos III estimant le nombre de décès liés à la chaleur sur la base du nombre de décès en excès par rapport à la moyenne des années précédentes.

L’institut a souligné que ces chiffres sont une estimation statistique et non un record officiel.

Les pompiers ont combattu des incendies de forêt incontrôlables en Espagne et en France alors que l’Europe se flétrissait sous une vague de chaleur inhabituellement extrême que les autorités de Madrid blâmaient pour des centaines de morts [Bernat Armangue/AP Photo]
Un hélicoptère de lutte contre les incendies jette de l'eau dans la région de Panorama Palinis, dans l'est d'Athènes
Les pompiers grecs combattent un incendie de forêt qui fait rage pendant une deuxième journée dans la banlieue à flanc de montagne au nord d’Athènes [Thanassis Stavrakis/AP Photo]

Pendant ce temps, les pompiers grecs ont pris le dessus dans une bataille contre un incendie qui a fait rage pendant une deuxième journée dans la banlieue à flanc de montagne au nord d’Athènes et qui a forcé des centaines de personnes à fuir, a déclaré un responsable.

“Pour l’essentiel, le feu est en déclin”, a déclaré aux journalistes le porte-parole des pompiers, Yiannis Artopios.

La Grèce avait été épargnée par la vague de chaleur torride qu’a connue l’Europe occidentale, mais des flammes attisées par des vents violents menaçaient les banlieues de Penteli, Pallini, Anthousa et Gerakas, où vivent des dizaines de milliers de personnes.

« Le feu nous brûlait le dos, nous sommes partis juste à temps. Si nous étions restés 30 secondes de plus, cela nous aurait brûlés », a déclaré à la télévision ERT un habitant de Pallini qui a perdu sa voiture et s’est effondré dans les flammes.

“La protection civile a tardé à nous alerter”, a-t-il déclaré.

A burnt out car is seen at Les Flots Bleus camping site in Pyla sur Mer, near Arcachon, southwest France
La France a dépêché des avions bombardiers d’eau et des centaines d’autres pompiers pour combattre les incendies de forêt alimentés par des vents tourbillonnants chauds [Bob Edme/AP Photo]

En France, les pompiers ont apporté flammes jumelles près de la ville sud-ouest de Bordeaux sous contrôle.

Des températures de plus de 40 degrés Celsius (104 Fahrenheit) au cours des jours précédents ont semé la misère pour des millions de personnes et brisé des records de chaleur.

Un air plus frais a balayé mercredi, apportant un soulagement aux personnes du Portugal à la Grande-Bretagne, mais des milliers de pompiers ont continué à lutter contre les incendies qui ont éclaté dans plusieurs pays après des mois de conditions de sécheresse.

« Notre bilan est globalement positif. La situation s’est améliorée du jour au lendemain”, a déclaré à l’AFP le porte-parole des pompiers français Arnaud Mendousse depuis la région du sud-ouest de la Gironde où deux énormes incendies ont englouti 20 600 hectares (50 900 acres) de forêt sèche depuis la semaine dernière.

Record de chaleur

La canicule a vu un nouveau record absolu pour la Grande-Bretagne où le service météorologique national a enregistré 40,3 ° C (105 ° F) dans l’est de l’Angleterre, dépassant le précédent record établi en 2019.

Des incendies de prairie ont éclaté mardi à la périphérie de Londres, l’un d’entre eux ayant forcé l’évacuation de 14 personnes alors que des bâtiments de ferme, des maisons et des garages étaient consumés par les flammes.

Seize pompiers ont été blessés dans la capitale, dont deux transportés à l’hôpital, ont indiqué les pompiers de Londres.

“Hier a été la journée la plus chargée pour les pompiers de Londres depuis la Seconde Guerre mondiale”, a déclaré mercredi le maire de la ville, Sadiq Khan, à Sky News, exhortant le public à rester vigilant malgré la chute des températures.

Khan a également accusé les candidats à la direction des conservateurs en lice pour succéder au Premier ministre Boris Johnson d’ignorer “l’éléphant dans la pièce” qu’est le changement climatique.

Des centaines de pompiers ont également été déployés mercredi dans l’ouest de la Slovénie pour combattre un incendie qui a forcé l’évacuation de plusieurs villages, ont indiqué les services d’urgence.

L’incendie s’est déclaré mardi dans la spectaculaire région boisée du Karst, où la végétation a été asséchée par la forte chaleur, et s’est intensifié mercredi après-midi à cause du vent.

Les habitants ont été contraints de fuir leurs maisons dans plusieurs zones et des sirènes d’urgence ont été déclenchées.

Mercredi, les manifestants pour le climat ont déclenché un long recul sur l’autoroute la plus fréquentée de Grande-Bretagne entourant Londres alors qu’ils cherchaient à souligner la nécessité d’une action plus importante pour réduire les gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

Des membres du groupe Just Stop Oil ont escaladé des portiques au-dessus de l’autoroute M25, provoquant l’intervention de la police.

“C’est le moment où l’inaction climatique est vraiment révélée dans toute sa splendeur meurtrière aux yeux de tous : comme un projet de mort dirigé par l’élite qui éteindra toute vie si nous le laissons faire”, a déclaré le groupe militant dans un communiqué.

Un incendie brûle pendant une canicule
Un incendie brûle pendant une vague de chaleur, à Rainham, dans l’est de Londres, au Royaume-Uni [Tony O’Brien/Reuters]

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.