Ex-Gabon oil firm chief gets 12-year jail sentence for corruption

Les allégations de corruption endémique dans le secteur extractif au Gabon impliquent souvent de hauts responsables publics.

Un tribunal gabonais a prononcé une condamnation contre l’ancien directeur de la Compagnie pétrolière gabonaise à la suite d’une enquête sur des accusations de corruption impliquant lui et deux autres anciens employés de la compagnie pétrolière nationale.

Jeudi, le tribunal pénal spécial de la capitale, Libreville, a reconnu Christian Patrichi Tanasa et son adjoint Jérémie Ayong coupables de détournement de fonds et de blanchiment d’argent, les condamnant respectivement à 12 et 10 ans. La trésorière Carelle Ndemengane a été acquittée par le jury, a rapporté la radio française RFI.

“C’était une bonne décision”, a déclaré à RFI Aymard Moutsinga, l’avocat du parquet. “Justice a été rendue.”

Les avocats de la défense, qui avaient demandé un acquittement, ont exprimé leur déception et déclaré qu’ils feraient appel de la décision. “Le fait qu’ils aient été condamnés est la simple preuve de l’absence de justice dans ce pays”, a déclaré Anges Kevin Nzigou.

Le parquet avait requis une peine de prison de 15 ans et une amende de 100 millions de francs CFA (155 000 dollars).

Moutsinga a déclaré que le tribunal avait été “miséricordieux”, ajoutant qu’elle avait espéré une peine plus sévère.

Tanasa, accusé d’avoir détourné 85 milliards de francs CFA (143 millions de dollars) de la compagnie pétrolière nationale, est en détention préventive depuis deux ans. En janvier 2021, il a affirmé avoir été torturé et agressé sexuellement pendant sa garde à vue.

La corruption dans le secteur extractif est endémique et a également impliqué d’autres hauts responsables, dont Brice Laccruche Alihanga, qui a été directeur de cabinet du président Ali Bongo pendant plus de deux ans.

Laccruche a été démis de ses fonctions en novembre 2019 lors de ce que Bongo a qualifié de répression du vol et du blanchiment d’argent.

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.