‘Getting death threats’: Egyptian swimmer attacked over Palestine support

Le nageur égyptien Abdelrahman Sameh affirme avoir « reçu des menaces de mort » pour avoir fait preuve de solidarité avec le peuple palestinien, ajoutant qu’il ne pourrait pas célébrer sa médaille d’or à la Coupe du monde de natation aquatique 2023 alors que la guerre fait rage à Gaza.

Sameh – également connu sous le nom d’Abdelrahman Elaraby – a remporté la finale du 50 mètres papillon masculin lors du tournoi organisé en Grèce la semaine dernière, mais a déclaré dimanche qu’il lui était difficile de la célébrer après une « semaine mentalement difficile ».

« J’ai reçu des menaces de mort – des gens m’ont attaqué toute la semaine parce que je soutiens la Palestine », a-t-il déclaré lorsqu’on lui a demandé de parler de sa victoire.

« Ma famille s’endort sans savoir si quelqu’un va s’introduire par effraction dans ma chambre, si quelqu’un va s’introduire par effraction dans mon appartement. Ils doivent se demander chaque fois que je ne réponds pas à un appel : « Est-il occupé ou est-ce que quelqu’un essaie de le tuer ? »

« Mes frères et sœurs sont tués en Palestine »

L’Égyptien de 23 ans fait partie de l’équipe de natation et de plongeon de l’Université de Notre Dame, dans l’Indiana, aux États-Unis.

Il a battu les favoris Isaac Cooper d’Australie et Michael Andrew des États-Unis pour remporter sa toute première médaille d’or à la Coupe du monde, mais a refusé de la célébrer.

« Mes frères et sœurs sont tués en Palestine et je suis menacé de mort simplement parce que c’est une cause que je défends. »

Cette médaille est intervenue cinq jours après que Sameh a publié un message sur son compte Instagram, affirmant que les critiques l’avaient accusé de « soutenir le terrorisme » parce qu’il s’était prononcé contre les attaques israéliennes sur Gaza.

« Je tiens à souligner que mon soutien à la cause palestinienne est enraciné dans une croyance dans la valeur de toutes les vies humaines », a-t-il déclaré.

« Où est Sameh ?

Sameh a publié des informations et des images de la guerre à Gaza dans un acte de solidarité avec la population de la bande assiégée – un acte qui n’a pas été bien accueilli par les responsables israéliens de la natation.

L’une de ses précédentes publications sur les réseaux sociaux comprenait une caricature politique montrant les différentes perceptions de la résistance par les Palestiniens et les Ukrainiens, selon un article publié sur le site Internet de natation. Nager nagea.

Vendredi, le président de l’Association israélienne de natation, Miki Halika, a écrit à World Aquatics – l’organisme directeur mondial de la natation – pour l’exhorter à « prendre des mesures contre les nageurs qui soutiennent le terrorisme ».

“Il est décourageant de voir des idéologies extrémistes ternir la réputation de notre sport bien-aimé”, a écrit Halika dans sa plainte.

Sameh a participé à la finale du 50 m deux jours plus tard et l’a remportée.

Cependant, certains utilisateurs de X, anciennement connu sous le nom de Twitter, ont noté que l’Égyptien était absent ou tronqué de l’image montrant la liste finale des gagnants publiée sur le compte World Aquatics, ce qui les a amenés à lancer la tendance « #WeStandWithAbdelrahmanSameh ».

Certains utilisateurs ont demandé à l’organisme mondial « où est Sameh ? » et d’autres l’ont critiqué pour l’avoir prétendument coupé.

Parallèlement, le champion olympique tunisien de natation Ahmed Hafnaoui a également été la cible de menaces et faisait partie des nageurs ciblés par Halika dans sa lettre.

Hafnaoui, qui a remporté l’or au 400 m nage libre à Tokyo 2020, a publié un lien vers une collecte de fonds collectant de l’aide pour les Palestiniens touchés par la guerre.

Il a été pris pour cible par le nageur américain Eli Cohen, qui a déclaré à Hafnaoui qu’il demandait aux gens de « faire un don au terrorisme ».

Le Tunisien a été un partisan constant de la cause palestinienne.

Après avoir remporté l’or à Tokyo, le jeune homme de 20 ans a dédié sa médaille à son pays, mais a également ajouté : « Qu’Allah bénisse le peuple palestinien. Amen!”

« Incroyablement important pour le peuple palestinien »

La semaine dernière, les supporters du Celtic Football Club d’Écosse promis de poursuivre leur démonstration de solidarité avec le peuple palestinien malgré les réactions négatives du conseil d’administration du club et d’un ancien joueur.

Ces actes de solidarité de la part des athlètes, des équipes et des supporters sont « incroyablement importants pour le peuple palestinien, qui est bombardé et pris pour cible », a déclaré Abdullah al-Arian, professeur agrégé d’histoire à l’université de Georgetown au Qatar.

Al-Arian a déclaré à Al Jazeera la semaine dernière qu’il devenait « de plus en plus difficile » de montrer son soutien aux Palestiniens dans les pays occidentaux parce que certains gouvernements en Europe ont manifestations interdites contre les attaques israéliennes à Gaza et ont menacé d’interdire l’affichage du drapeau palestinien.

« D’autant plus que nous considérons la posture des médias et du gouvernement comme une tentative de réduire au silence et d’intimider des personnes qui défendent simplement les droits humains du peuple palestinien. »

Au moins 2 808 Palestiniens ont été tués aux raids aériens israéliens alors que le conflit entre Israël et Gaza entre dans son 11ème jour.

Le nombre d’Israéliens tués dans l’attaque et l’opération militaire du Hamas s’élève à environ 1 400, dont 286 soldats.

Source link

Leave a Reply

Scroll to Top
%d bloggers like this: