Israel will ‘pay a heavy price’ after Gaza attack, Iran warns

Le chef du puissant Corps des gardiens de la révolution islamique a déclaré au chef du Jihad islamique palestinien “nous sommes avec vous sur cette voie jusqu’à la fin”.

Les Palestiniens ne sont « pas seuls » dans leur combat contre Israël, a déclaré le chef du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) iranien, alors qu’ils faisaient face à une deuxième journée de raids aériens sur Gaza.

“Aujourd’hui, toutes les capacités djihadistes antisionistes sont sur place dans une formation unie travaillant pour libérer Jérusalem et défendre les droits du peuple palestinien”, a déclaré le général de division Hossein Salami du CGRI dans un communiqué publié sur son site Internet Sepah News.

“Nous sommes avec vous sur ce chemin jusqu’au bout, et faisons savoir à la Palestine et aux Palestiniens qu’ils ne sont pas seuls”, a-t-il déclaré au chef du groupe du Jihad islamique en visite, Ziad al-Nakhala, lors d’une réunion à Téhéran.

Israël a déclaré avoir lancé vendredi une opération “préemptive” contre le Jihad islamique pour éviter une attaque imminente après des jours de tensions le long de la frontière de Gaza.

Un haut commandant du groupe a été tué lors d’un raid aérien sur la ville de Gaza vendredi, l’un d’une vague d’attaques sur le territoire.

Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré qu’une fillette de cinq ans faisait partie des 15 personnes tuées par les bombardements israéliens. Plus de 100 autres ont été blessés.

Les combattants palestiniens ont riposté avec un barrage de tirs de roquettes sur Israël dans la pire flambée de violence du territoire depuis la guerre de l’année dernière.

“Prix lourd”

Salami a souligné que la réponse palestinienne montrait qu'”un nouveau chapitre” avait commencé et qu’Israël “payerait un autre lourd tribut pour le crime récent”.

“La résistance palestinienne est plus forte aujourd’hui que par le passé”, a-t-il dit, ajoutant que les groupes armés ont trouvé “la capacité de gérer des guerres majeures”.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné “l’attaque brutale” d’Israël contre Gaza.

Le président Ebrahim Raisi a déclaré qu’Israël avait “une fois de plus montré sa nature occupante et agressive au monde”, selon un communiqué de son bureau.

L’Iran soutient le Jihad islamique et al-Nakhala a rencontré Raisi et d’autres responsables lors de sa visite.

Israël a accusé l’Iran de contrebande d’armes à des groupes palestiniens à Gaza. En mars de l’année dernière, il a déclaré avoir intercepté deux drones iraniens chargés d’armes pour Gaza.

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.