Russia designates Ukraine’s Azov Regiment a ‘terrorist’ group

La décision de la Cour suprême autorise de longues peines de prison pour les membres du bataillon.

La plus haute cour de Russie a désigné le Régiment Azovun ancien bataillon de volontaires aux racines d’extrême droite officiellement intégré à l’armée ukrainienne, une organisation « terroriste ».

La décision rendue mardi par la Cour suprême autorise de longues peines de prison pour les membres d’Azov, accusés d’abriter l’idéologie néonazie et suprémaciste blanche.

Selon le code pénal russe, les membres de groupes «terroristes» peuvent encourir jusqu’à 10 ans de prison, tandis que leurs dirigeants et organisateurs peuvent être emprisonnés jusqu’à 20 ans.

Azov a été l’une des formations militaires ukrainiennes les plus importantes combattant aux côtés de l’armée contre les troupes russes dans l’est de l’Ukraine.

Auparavant basé dans la ville portuaire de Marioupol, dans l’est de l’Ukraine, de nombreux membres du régiment ont été capturés par les forces russes lorsque la ville est tombée en mai après une guerre de près de siège de trois mois.

Des responsables de la soi-disant République populaire de Donetsk, l’entité soutenue par la Russie qui revendique Marioupol comme faisant partie de son territoire, ont déclaré en mai que les combattants capturés du régiment Azov pourraient encourir la peine de mort en vertu des lois de la république autoproclamée.

Azov a été officiellement intégré à la Garde nationale ukrainienne en 2014, car il a aidé à combattre les séparatistes soutenus par le Kremlin dans l’est de l’Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine a fait référence à la présence de telles unités au sein de l’armée ukrainienne comme l’une des raisons du lancement de sa soi-disant « opération militaire spéciale… pour démilitariser et dénazifier l’Ukraine » le 24 février.

L’Ukraine et ses alliés disent que la revendication de Poutine est un prétexte flagrant pour une guerre d’agression.

Azov a nié adhérer à l’idéologie nazie dans son ensemble, mais des symboles nazis tels que la croix gammée et les insignes SS sont nombreux sur les uniformes et les corps de ses membres.

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.