Ukraine’s parliament dismisses security chief, prosecutor general

Le Parlement révoque les fonctionnaires deux jours après que Zelenskyy les ait suspendus pour ne pas avoir extirpé les collaborateurs russes.

Le parlement ukrainien a limogé le chef de la sécurité intérieure et le procureur général, deux jours après le président Volodymyr Zelenskyy les a suspendus pour ne pas avoir extirpé les espions russes.

Ivan Bakanov a été démis de ses fonctions à la tête du Service de sécurité ukrainien (SBU) à une majorité confortable, ont déclaré mardi plusieurs législateurs sur l’application de messagerie Telegram.

Le chef de la faction politique de Zelenskyy a déclaré qu’Iryna Venediktova avait également été élue procureure générale.

Dans une déclaration publiée sur Telegram quelques minutes avant la confirmation de son licenciement, Bakanov a déclaré que des “erreurs de calcul” avaient été commises pendant son mandat, mais qu’il était fier de son bilan.

Après le vote, le chef du parti parlementaire au pouvoir et proche allié de Zelensky, David Arakhamia, a écrit sur Telegram que Venediktova “reste dans l’équipe”, et a laissé entendre qu’elle devait occuper un poste diplomatique.

“Son expérience servira l’État dans un nouveau lieu, qui doit être renforcé par des gestionnaires et des avocats professionnels”, a-t-il écrit.

Dans le cadre du remaniement résultant d’une collaboration présumée avec les autorités russes, Zelenskyy a également limogé mardi les chefs de cinq branches régionales du SBU et un directeur adjoint de l’agence.

Zelenskyy a déclaré dimanche que 651 affaires avaient été ouvertes pour trahison et collaboration présumées par des procureurs et des responsables de l’application des lois, et que plus de 60 personnes des agences de Bakanov et de Venediktova travaillaient désormais contre Kyiv dans l’Ukraine occupée par la Russie.

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.