UN peacekeepers shoot two protesters dead in Goma, DRC

RUPTURE,

Les manifestations contre l’inefficacité perçue de l’opération de maintien de la paix de l’ONU ont commencé lundi.

Au moins deux manifestants ont été abattus au cours de la deuxième journée de manifestations anti-ONU dans la ville de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, selon un témoin de Reuters.

Un journaliste de l’AFP a également vu un soldat de l’ONU abattre un manifestant. Un porte-parole du gouvernement congolais a tweeté que cinq personnes avaient été tuées et 50 autres blessées.

Des manifestations contre l’inefficacité perçue de l’opération de maintien de la paix de l’ONU, la MONUSCO, contre les groupes armés dans le pays, ont éclaté lundi. Ils sont devenus violents lorsque des manifestants ont pris d’assaut le siège local de la mission et une base logistique.

Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published.